• Comme je vous le disais dans mon article "Ressources en français pour la rentrée 2019", je vais utiliser les fichiers PEMF en lecture et orthographe. 

    J'ai donc construit des grilles de suivi pour que les élèves sachent où ils en sont et leur réussite pour chaque fiche. Ils auront la possibilité de refaire une fiche qui n'a pas du tout été réussie afin de s'améliorer. Pour cela, je vais utiliser l'escalier de la réussite, également appelé escalier du savoir. Je ferai un article spécifique pour parler de cet outil de notation qui m'a semblé plus positif et qui offre une possibilité à l'élève de s'améliorer à tout moment.

    Je vous mets donc ci-joint mes grilles de suivi en PDF et en format modifiable word. 

    Fichiers PEMF : grille de suivi pour l'élève

    Télécharger « Grilles de suivi PEMF lecture et orthographe MME.pdf »

    Télécharger « Grilles de suivi PEMF lecture et orthographe MME.docx »

    Dès que les élèves finissent une ou plusieurs fiches (tout dépend de l'élève et de ses capacités), il vient me voir avec son cahier du jour pour se faire corriger, on fait un bilan ensemble et grâce à mon super tampon encreur qui reprend le logo de l'escalier de la réussite je l'évalue.

    L'élève n'a plus qu'à reporter son résultat sur sa grille de suivi. Ensuite, deux choix s'offrent à lui lors du prochain temps de plan de travail. Soit il reprend une fiche qu'il n'a pas comprise ou il avance tout simplement sur une nouvelle.

    Si un élève ne s'investit pas, j'entends par là que l'élève fait des fiches sans réfléchir juste dans l'optique de finir sa grille de suivi le plus rapidement possible, je me laisse le droit de lui demander de reprendre toutes les fiches non réussies. 

     


    votre commentaire
  • Ça y est, après trois semaines de test, je vous présente notre journal de classe (commencé en période 4). 

    Se trouvent à l'intérieur tous les textes libres des élèves volontaires, mes apprentis - auteurs ont le droit de refuser la publication de leurs écrits ^^ ! 

    Chaque week-end (c'est le rythme qui me convient le mieux), le journal est envoyé aux parents via l'application ClassDojo. Les parents interagissent directement sur l'application. 

    Semaine 1

    Semaine 2

    Semaine 3 

    Petite nouveauté pour la 3ème semaine, le toilettage de texte libre, qui nous permet de travailler le sens, l'orthographe, la grammaire, soit une vraie étude de la langue tout-en-un. J'ai choisi un texte pauvre en détails (avec l'accord de son auteur bien sûr) et sur un temps collectif nous l'avons donc "toiletté", c'est-à-dire affiné, rendu plus beau.

    Nous avons précisé les personnages dont on parle, le lieu et quand se déroule la scène en posant des questions à son auteur. Celui-ci valide (ou pas ...) les changements proposés. 

    J'imprime également le journal au format A3, pour faire "comme les grands", ils peuvent aller le consulter au coin bibliothèque sur un petit fauteuil en osier, dédié à cet effet. 


    votre commentaire
  • Je viens de découvrir la pédagogie Freinet ! J'en avais déjà entendu parlé à l'ESPE mais on ne peut pas dire qu'on est vraiment entré dans le vif du sujet. En recherchant, à mes heures perdues, de nouvelles idées pour améliorer ma pratique, je suis donc tombée sur la fameuse, la pédagogie Freinet.

    Mais qu'est-ce-que c'est ?

     

    La pédagogie Freinet : LA découverte !

    A l'heure de la différenciation pédagogique, j'ai toujours eu du mal à m'adapter pleinement à chacun de mes élèves. En passant par les MS, ULIS, complément en CP-CE1et CM1, je suis dorénavant en classe de CP dédoublé, à temps plein. Mon détour en ULIS a été celui qui m'a été le plus bénéfique pour apprendre l'art de la différenciation. On est en effet "obligé" de quasiment créer un programmation pour chaque élève. Ça m'a demandé un travail pharamineux, et en tant que T1, je me suis souvent sentie dépassée !

     

    Plus j'exerce et plus je me rends compte que chaque élève a un niveau différent et nécessite en réalité d'une différenciation adaptée. Ma grande question est alors : comment je peux individualiser mes leçons et avoir une vie personnelle ?

     

    Je pense avoir trouvé la réponse avec : LA PÉDAGOGIE FREINET !!

     

    Vous allez vous dire : "tu nous racontes ta vie mais tu ne nous dis pas comment !" J'y viens !

    Après plusieurs lectures, toutes plus intéressantes les unes que les autres, j'ai trouvé deux livres qui ont particulièrement retenus mon attention et qui m'ont permis de comprendre les fondements et l'esprit de cette pratique.

     

    S'engager en pédagogie freinetdanseuse sur le fil

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retrouvez ces deux livres sur le site : ECOLE VIVANTE

     

    "La pédagogie Freinet a fait ses preuves, souvent de façon éclatante, dans nombre d’expériences scolaires officielles ou non, publiques ou privées. Elle offre des réponses avérées aux problèmes de désintérêt des enfants pour l'école, d'absentéisme, de violence, ou plus géné- ralement d'échec scolaire. Elle est à la base de l’enseignement public en Finlande."

    S’engager dans la pédagogie FREINET de Ginette Fournès Sylvia Dorance 

     

    Je ne vais donc pas vous expliquer en long et en large cette pédagogie, ces deux livres le feront beaucoup mieux que moi, je ne peux que vous conseiller de les lire.

     

     

    Pour vous orienter un peu, voici quand même les grandes idées de celle-ci. Je ferai des articles pour chacun d'eux et comment je compte les mettre en pratique dans la classe.

     

    « Former en l’enfant l’homme de demain »

     

    1. À la recherche de méthodes naturelles d'apprentissage : prendre comme fondement du travail scolaire LE VÉCU DES ENFANTS, Méthode Naturelle de Lecture et Ecriture, exposé ou travail de recherche suite au "Quoi de Neuf?" ...

    2. Pour devenir réalité culturelle, ce vécu doit être fixé : création d’albums, textes, comptes rendus, recherches math, œuvres d’art (arts plastiques, musiques, danse...), montages audio... et communiqué : à la classe : présentations, conférences ; à d’autres enfants : correspondance... ; aux parents, aux gens du quartier : journaux scolaires...

    3. Rechercher une gestion coopérative : gestion du travail ; répartition des responsabilités ; régulation de la vie du groupe par le groupe ; élaboration de règles de vie et du travail.

    4. Individualiser le travail : Possibilité pour l’enfant de travailler à son rythme au sein d’une équipe, tâtonnement expérimental, démarches naturelles ; contrat de travail ou plan de travail ;évaluation formative ou en continu.

    égalité

    Sources inspirantes :

     

    - ICEM, Institut Coopératif de l'Ecole Moderne : https://www.icem-pedagogie-freinet.org/la-pedagogie-freinet

    - Le blog de Marine Baro qui illustre la mise en place de la pédagogie Freinet dans sa classe : http://marine.baro.free.fr/wordpress/

     

    - L'École Vivante, l'enfant, centre d'un apprentissage heureux : http://ecole-vivante.com/index.html

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique